Cléden-Cap-Sizun

  • Cléden-Cap-Sizun
  • Cléden-Cap-Sizun
  • Cléden-Cap-Sizun
  • Cléden-Cap-Sizun
  • Cléden-Cap-Sizun
  • Cléden-Cap-Sizun
  • Cléden-Cap-Sizun
  • Cléden-Cap-Sizun

Accueil du site > Cléden-Cap-Sizun > Un Peu d’Histoire...

Un Peu d’Histoire...

L’histoire d’un nom...

          Kledenn-ar-C’hab est le nom breton de Cléden-cap-sizun. Kledenn, l’élément principal du nom semble provenir d’un hagyonime identique au saint Gallois « Clydwin » Cléden ne vient donc pas de St Clet, pape et Martyr Chrétien du 1er S, dont le culte a supplanté le premier dans la paroisse, au milieu du 17ème S.

             La mention Ar C’hab après le nom de la commune, appellation bretonne pour cap sizun, n’est pas comme on le rencontre parfois, un ajout récent pour donner une couleur touristique au nom de la localité. Les formes anciennes recueillies montrent que cette précision est déjà attestée après le nom en 1914.


L’histoire d’un Blason...

Blason

          Le blason consiste en l’assemblage de trois parties correspondant aux trois seigneuries ayant existé au Moyen Age. Le cerf d’or sur fond rouge correspond au Marquisat de Kerharo, les trois lys rouge sur fond jaune à la Seigneurie de Kérazan et les trois roses rouge sur fond jaune à la Seigneurie de Keridiern. Les trois mouchetures d’or au dessus de la tête de cerf furent implantées par Mr Bernard LE BRUN pour confirmer la situation en terre Bretonne.


L’histoire d’un Peuple...

          Les chapelles et calvaires de Cléden indiquent une présence humaine dès le néolithique, mais la commune est munie de deux voies romaines, une partant de Trouguer pour allez vers Douarnenez et la seconde partant du même lieu dit vers la baie des trépassés en passant par la pointe du van. Celles-ci auraient été construites dans les années – 50 av JC.

                Au milieu du 16ème Siècle, Cléden possède 24 bateaux et 215 compagnons, c’est-à-dire l’importance de la pêche dans cette région pourtant à vocation agricole.

          Au 20ème Siècle Cléden atteint son maximum démographique mais son éloignement vide le pays peu à peu de sa population. La beauté du paysage et ses activités nautiques permettent de travailler avec le tourisme une bonne partie de l’année.



Dans la même rubrique

Site réalisé en SPIP pour l'AMRF